Le SSL sera gratuit à partir de 2015 | Hatemis

Le SSL sera gratuit à partir de 2015

Le SSL (Secure Socket Layer) ou TLS (Transport Layer Security) est une technologie de sécurité d’échanges de données sur Internet ou réseau interne.

C’est l’un des certificats de sécurité le plus utilisé sur le web. Chaque fois fois qu’un navigateur souhaite se connecter sur un site web ou un serveur, il peut ainsi le faire de manière sécurisée grâce à un chiffrement des données sensibles comme pour les identifiants de carte bancaire ou autres mots de passe.

Le certificat à installer sur le serveur web est à la base payant. Cela peut poser problème à certaines entreprises qui souhaitent pourtant assurer la sécurisation de leur site.Certificat SSL TLS gratuit
Cet aspect financier ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir: l’EFF (Electronic Frontier Foundation) a récemment annoncé que le SSL serait gratuit d’ici l’été 2015: une bonne nouvelle pour les entreprises.  Les sites de e-commerce, de banques, les réseaux sociaux, les interfaces d’administration des CMS et hébergeurs de sites web, ainsi que bien d’autres pourront ainsi s’en servir sans frais.

Parallèlement, les chiffrement des données deviendra un facteur supplémentaire pris en compte dans le référencement naturel de Google. Un pas de plus dans la sécurisation des données sur Internet.

Vous voulez savoir si vous êtes sur un site sécurisé ? Vérifiez que l’url du site sur lequel vous vous situez commence bien par « https » et qu’un petit cadenas soit à côté: c’est la preuve que le site est protégé par un SSL.

L’EFF lance, pour favoriser l’adoption du SSL et améliorer la sécurité sur Internet, son projet « Let’s Encrypt » pour l’été 2015. C’est une nouvelle autorité de certification (CA), créée par Mozilla, IdenTrust, Akami, Cisco, ainsi que l’Université du Michigan. Le projet permettra d’émettre automatiquement et gérer des certificats gratuits pour les sites en ayant besoin. Le protocole HTTPS pourra ainsi être intégré à son site en un simple clic ou une unique ligne de commande, rendant plus accessible son utilisation.
Ainsi, un développeur web mettant en général 1 à 3 heures pour activer le chiffrement d’un site web, ne mettra plus que 20 à 30 secondes avec « Let’s Encrypt »: on imagine le gain de temps et d’argent pour les entreprises.